Ucrania ha comenzado a utilizar armas para sous-munitions livrées par les Etats-Unis

Las fuerzas ucranianas comenzaron a utilizar armas a sous-munitions livrées par les Etats-Unis. C’est ce qu’a confirmé, jeudi 20 juillet, un porte-parole de la Maison Blanche, John Kirby, lors d’une conférence de presse. « Empezamos a tener un retorno de los ucranianos, y la forma en que lo usamos fue eficaz »at-il déclaré, dos semanas después de que Washington anunciara oficialmente que enviaría estas controvertidas armas a Kiev.

Lea también: Guerre en Ucrania, en directo: la Russie a tiré desmissiles antinavires en mer Noire lors d’un «exercice» militaire

Après de longs mois d’hesitation, le président américain, Joe Biden, avait annoncé, début juillet, avoir pris la décision «très difficile» de livrer ces armes interdites dans plus decent vingt pays – mais ni en Russie, ni en Ukraine, ni aux Etats-Unis – qui libèrent en explosant des centaines de petites bombes sur une surface pouvantre atteindre plusieurs terrains de football. Les enfants y sont très vulnérables, car elles peuvent ne pas exploser jusqu’à ce qu’elles soient ramassées.

Selon M. Kirby, les premiers using d’armes à sous-munitions sur le front ukrainien ont eu lieu « à peu près au cours de la semaine dernière ». fuerzas ucranianas « les utilisent de manière appropriée. Usan de manera efectiva y efectiva un impacto en formaciones defensivas rusas y maniobras defensivas » de Moscou, at-il défendu, face aux reporteres qui l’interrogeaient.

« Assèchement des stocks de municiones »

La Russie s’est toujours défendue jusqu’à présent d’utiliser des armes à sous-munitions. Des arms dont elle dispose pourtant de stocks importants, comme l’a lui-même reconnu le président russe, Vladimir Poutine, lors d’une Interview diffusée, le 16 juillet, sur la chaine de télévision publique Rossia 1. Selon les Nations unies, les force russes y ont déjà eu recursà au moins à vingt-quatre reprises después del debut de l’invasion de l’Ukraine.

Lea también: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. En Ucrania, aux «points de stabilization», l’horreur des blessures qui racontent la guerre

Aquellas imágenes de emploi supuestas d’armes à sous-munitions por parte de los ucranianos comenzaron a circular en las redes sociales. Kiev réclamait depuis longtemps ces équipements pour compenser, selon ses responsables militaires, un désavantage en matière d’artillerie, d’effectifs, o encore pour come à bout des nameuses fortifications construites par les Russes sur la ligne de front. ocultar peut «cambio radical» le champ de bataille, estimait ainsi le général de brigade ukrainien Oleksandr Tarnavsky, lors d’une entrevista diffusée sur CNN, el 14 de julio.

Lea también: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Les alleliés des Etats-Unis réservés sur la livraison d’armes à sous-munitions à l’Ukraine

Les armes à sous-munitions ne « Resuelve todos nuestros problemas del campo de batalla »a toutefois reconnu un autre haut grade ukrainien, le coronel Oleksandr Bakulin, comandante de los 57Y Brigada ucraniana, en el cuadro de un informe publicado, él, el 19 de julio en BBC News. « L’envoi d’armes à sous-munitions à l’Ukraine est aussi le reflet de l’assèchement des stocks de munitions des alleiés contre Moscou »notamment d’obus de 155 millimètres, relayve pour sa part une source militaris occidentalis.